C'est par où, la plage ?

28 mars 2010

Votez pour mon design de ski !

Je participe à un concours Dynastar de design de ski pour femmes... Si vous voulez soutenir ma création flashy-fifille, quelques secondes suffisent sur :

http://exclusive-for-women.dynastar-lange.com/#/galerie/OddreySnow

les votes sont prolongés jusqu'au 30 avril alors je compte sur vous ! :-) . Et bientôt, promis, des nouvelles sur ce blog.

skiOdd

 

 

Posté par oddrey à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 octobre 2009

Pieds fatigués sur le parvis de Notre Dame


# 79.1 - ALELA DIANE - TIRED FEET

Un joli concert à emporter, ainsi que deux autres vidéos, à savourer sur la blogothèque. (Comme vous pouvez le remarquer, je n'ai toujours pas changé de musique...)

Posté par oddrey à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2009

C'est la rentrée !

Bon, enfin, c'était la rentrée il y a plus d'un mois, mais j'avais po trop raconté...

Donc j'ai commencé fin Aout à mon tout nouveau labo. Un peu le trac de la rentrée, avec petite boule au ventre comme pour mon entrée en sixième, ou presque. Au final, ça s'est plutot bien passé...J'ai reçu un bureau pour moi toute seule pour la première fois depuis mes débuts, installé en deux temps, trois mouvements, sous le son des cigales de la garrigue qui entoure le bâtiment... Et tout le monde est bien cool et bien souriant.

Ambianceuh décontractée-euh, mais studieuseuh quand mêmeuh (ça me va, moi qui ai accumulé les pitits problèmes liés au stress ces derniers mois...). Bon et pis là on est octobre demain et on est toujours en tongs/T-shirt (nan, pas taper), pas une goutte de pluie à l'horizon. Moi je dis, ça n'a pas de prix...

Pas le temps de tomber dans la routine, v'là-t-y pas que j'enchaine sur un voyage de dix jours au Chili (dont vous avez eu le récit en couleurs plus haut) et sur une visite éclair de trois jours à Paris (brrrr)...

ADiane

Bon et pis sinon, coté miousique, les obsessions du moment, c'est Alela Diane, et son album To be still, un petit bijou folk (et une voix qui n'est pas sans rappeler celle de Joan Baez). Ca a été la bande-son de mes observations astro-comiques. Tiens, quand on parle de bijou, essayez un peu "White as Diamonds". Frissons garantis.

Bon et pis dans les drogues habituelles, je profite de la sortie de l'album d'Emilie Simon pour me refaire des intra-veineuses toute la journée (tous albums confondus)...

ES

Rocket toooo the Moooooon, hou ! hou ! hou ! hou ! L'album The Big Machine, c'est par là...

Posté par oddrey à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 septembre 2009

De retour !

manta_f

Bien décalquée, mais de retour dans mon home sweet home, des souvenirs plein les yeux. Contente de voir que je n'ai pas raté tous les beaux jours du mois de septembre, et qu'il fait encore beau et bon à Marseille...

Posté par oddrey à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2009

Fête nat' !

asado18

Aujourd'hui c'est la fête nationale... Pour le petit déjeuner de l'après-midi, un bon barbeuq' avec des pommes de terre, des oignons et des aubergines grillés !

asaso2

La viande est délicieuse, la musique traditionnelle flonflonne, et le Merlot coule à flot (c'est pour la rime, n'allez pas croire qu'on se murge). Pas trop de temps de lambiner parce que bientôt le soleil se couche et il faut songer à regagner le télescope.

sep18soir

Notre télescope est déjà ouvert (regardez comme il est tout beau avec les reflets du couchant)

nightline

Ce soir on commence avec une qualité de ciel pas terrible (valeur de 1,4...). Heureusement, Shaun a décidé d'utiliser la force mentale :
Shaun0Shaun0

Et ça marche ! Du coup voilà des astronomes contents !

salacontrol

Posté par oddrey à 23:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


17 septembre 2009

Soupe aux nuages

desertnuages

Vision tourmentée à l'ouverture des stores, cet après-midi... En même temps, ce n'est pas une grosse surprise, vu ce qui se préparait dès ce matin.

Dans la salle de contrôle, Shaun, en charge de maintenir la qualité du ciel, est abasourdi par la valeur affichée...

Shaun1

La valeur de la qualité de ciel (le seeing dans notre jargon) attendue pour un si beau site est 0,8 ou 1 maximum... Shaun sait que s'il ne fait pas quelque chose très vite, il va se faire virer en tant que mascotte.

Ahem, et pour ceux qui se posent la question (car je sais qu'il y a des lecteurs/trices aussi barges que moi, si, si) : Seeing, le bien nommé, a décidé de rester à Marseille sur le canapé, il préfère regarder le foot ou le rugby à la télé avec Olive, pfffff...

Qualité de ciel pourrie ou pas, on essaie de garder le sourire...

AudreyTelescope

Le jour se lève... bilan mitigé. Un petit coup d'oeil au paysage avant d'aller se coucher :

matin17

Posté par oddrey à 04:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2009

Frais matin

frmat2

La première nuit d'observation est finie... Mer de nuage au pied des collines vers l'ouest.

frmat1

Vers l'est, par contre, c'est une autre histoire... Des nuages étaient déjà venus voiler les observations durant la nuit

frmat3

Au revoir les coupoles... c'est l'heure d'aller se coucher. Je me demande, avec un tel paysage, ce que nous réservera la nuit prochaine...

Posté par oddrey à 10:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 septembre 2009

Desert and more

pano2

route

pano3

miroir2

Coupole narcissique

autoportor

J'ai un télescope dans les cheveux.

Posté par oddrey à 21:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Balles de golf sur tapis rouge

desert

Voici à peu de choses près la vue de ma chambre, et depuis à peu près tous les coins de l'observatoire (hein, il y a des coins dans les observatoires ?). Il y a moins d'un mois, il y avait encore de la neige. C'est une vue qui me rend d'une zénitude à toute épreuve...
Près de la cafétéria, un petit patio pour se ressourcer après un bon repas :

patio

La vie y est bien trop dure...

perrito

C'est pas tout ça, je vais aller vérifier si les champignons blancs sont toujours là depuis la dernière fois...

pano1

Bon, ça se présente bien...

champi

On dirait que tout le monde est là.

Decoiffe

Ya pas à dire, c'est un site qui décoiffe...

Posté par oddrey à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2009

En route pour La Serena

Ce matin, départ en avion pour La Serena. Un hublot côté droit siouplaît M'dame, j'veux coller mon nez dessus..

vol1

Départ dans la brume. C'est cotonneux comme dans ma tête (insomnie à partir de 4h du mat' et Pisco sour de trop hier soir...). Un p'tit virage qui scotche bien au siège et hop !

vol2

A droite, les Andes enneigées again (on ne s'en lasse pas). I love Chile.

vol3

Je n'ai pas pu voir l'Aconcagua qui pionçait sous les nuages (quelle chance il a...), mais ce qui est visible n'est pas mal non plus.

vol4

Je m'amuse à chercher des yeux les rivières scintillantes, enfouies au fond des vallées sous la brume... Arrivée imminente ! Il va bien falloir que je décolle mon pif de la vitre. Oui, m'dame l'hôtesse, je descends.

Hop, embarquement dans la camionnette qui va nous conduire peu à peu au coeur du désert. Changement d'ambiance garantie. Je me rends compte que je connais encore la route presque par coeur. Traversée de la ville aux maisons colorées, aux marchés débordants de fruits et de couvertures chamarrées, au charme désuet et un peu mélancolique. Impression d'être hors du temps.

On longe le Pacifique, puis virage vers le coeur des terres, la panam' nous introduit peu à peu dans le pré-désert. Touffes de broussailles sur terre aride. Tour et détours infinis dans ces collines rouges parsemées de bouquets vert-gris. Soudain, on débouche sur un plateau désertique immense, écrasé de soleil, bordé de collines violettes fantômatiques, très au loin. Un 360 degré sidérant, une énorme bouffée d'air. Sensation intacte, sept ans après ma dernière visite. Impression quasi-primitive et inexplicable d'être revenue à la maison, et pourtant au milieu de nulle part. Magnétisme intense de ce paysage. On bifurque sur la droite : déjà l'observatoire se profile au loin, avec ses champignons blancs posés sur la crête. La poussière vole derrière la camionnette. On dépasse une petite piste d'aéroport, posée de façon insensée dans cette immensité. Arrivée à l'observatoire : rien ne semble avoir changé...

A la nuit tombée, on lève la tête et c'est un spectacle fascinant : la voie lactée se jette sur nous et nous entoure de son bras scintillant, strié de zones inquiétamment sombres. Les yeux s'habituent peu à peu : sur tout le reste du ciel, on dirait qu'un lutin facétieux a laissé tomber une boîte de sucre en poudre, une myriade de points brillants parsème la voute céleste à 360 degrés, en toile de fond des constellations les plus brillantes. Parmi elles, la croix du Sud veille.

Posté par oddrey à 23:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]